Appel au boycott contre la télévision pro-russe

Pays : Ukraine

Tags : Ukraine, Média

En réalité, j'avais rendez-vous avec la direction de la chaîne de télévision "Inter" pour une interview. Mais finalement, personne n'a voulu répondre à mes questions. Hors caméra et hors micro, j'apprends que de nombreux journalistes de la chaîne s'estiment victimes de censure.

Les personnels craignent désormais pour leur emploi. "Inter" a déjà reçu deux mises en garde du Conseil national ukrainien de l'audiovisuel pour son attitude jugée pro-russe. C'est aussi pour cette raison que le principal opérateur de téléphonie mobile du pays, Kyivstar, ne diffuse plus de publicité sur l’antenne de "Inter", et les forums de discussion sur les réseaux sociaux ont appelé au boycott de la chaîne.

 

Russischer Fernsehsender - zu russlandfreundlich?

 

A Kiev aussi, je suis curieux de savoir comment se porte la liberté de la presse. En fait, la chaîne de télévision "Inter" est dans le collimateur des autorités depuis plusieurs semaines déjà. Beaucoup d’Ukrainiens patriotes trouvent qu’"Inter" diffuse trop de séries russes et que son journal d’information est trop pro-russe. La nuit de la Saint-Sylvestre, un spectacle de variétés a fait scandale : des stars russes qui s’y produisaient ont salué l’annexion de la Crimée.

 

 

Mitarbeiter des russischen TV-Senders