Angola : pays riche, peuple pauvre

ARTE Reportage - samedi, 28 avril, 2018 - 18:35 Revoir

Pays : Angola

Tags : Corruption, népotisme, pétrole

L‘Angola, qui affichait un des taux de croissance les plus forts d’Afrique, est en crise. Une mauvaise gouvernance liée à une corruption qui gangrène le système judiciaire et s’étend à la société toute entière.

 

Angola : Krebsgeschwür Korruption
Angola : pays riche, peuple pauvre 55 % de la population doit vivre avec moins d’un dollar par jour. A l’opposé, une élite restreinte détient des fortunes… Angola : pays riche, peuple pauvre

 

Après 38 ans d’un règne répressif et sans partage, le président Eduardo Dos Santos a laissé un pays fragilisé, avec une économie en berne, malmenée par la chute des cours du pétrole et par le népotisme qui règne au sommet de l’Etat, devenu la propriété de la famille Dos Santos.

Tous les regards sont tournés vers Joao Lourenço, élu président, sans surprise, en septembre 2017. Cet ancien apparatchik a promis de lutter contre la corruption et de relancer l’économie du pays, un des plus pauvres du monde malgré sa rente pétrolière.

En attendant, Luanda reste est l’une des capitales les plus chères au monde. La construction de nouveaux gratte-ciels témoigne de la folie immobilière et des richesses engrangées grâce à la manne pétrolière. Deuxième producteur de pétrole d’Afrique, les recettes de l’or noir n’ont pas pour autant été allouées à la reconstruction des routes et des hôpitaux, laissés en ruines par des décennies de guerre civile. Les inégalités sociales sont considérables : 55 % de la population doit vivre avec moins d’un dollar par jour. A l’opposé, une élite restreinte détient des fortunes. A ce jour, le pays affiche l’un des taux de mortalité infantile les plus élevés au monde…

de Edgar Wolf, Paulo Morais et Nicole Fischer – ARTE GEIE / Apollofilm – France 2018