|

50 ans de relations germano-israéliennes

Pays : Allemagne

Tags : Diplomatie

Les relations germano-israéliennes sont marquées par la perpétuelle confrontation au passé et au rôle de la Shoah dans les consciences nationales. Mais au fil des ans, d'étroites relations se sont nouées entre les deux pays.

 

Berlin - Tel Aviv: Besondere Beziehungen

Au lendemain de la création de l'Etat d'Israël en 1948, personne n'aurait cru que les relations germano-israéliennes évolueraient de la sorte. A cette époque, aucun allemand n'était autorisé à se rendre en Israël, et aucun Israélien à aller en Allemagne – jusqu'en 1956. D'ailleurs les passeports israéliens portaient la mention "valable pour tous les pays du monde, à l'exception de l'Allemagne"

 

50 ans après le rétablissement des relations diplomatiques entre Berlin et Tel Aviv, le président israélien Reuven Rivlin est en visite en Allemagne où il a été reçu par Joachim Gauck. Les deux chefs d'Etat se sont félicités des relations diplomatiques que leurs pays entretiennent depuis 1965, vingt ans après la fin de la Deuxième guerre mondiale et la libération des camps de la mort nazis où six millions de Juifs européens ont trouvé la mort. "L'Allemagne est aujourd'hui un phare de la démocratie dans le monde", a déclaré M. Rivlin, alors que M. Gauck a salué des relations "plus étroites que jamais". Dans une interview commune publié dans la presse, les présidents israélien et allemand ont mis en garde contre la hausse de l'antisémitisme "en Europe et dans le monde".

 

Le président israélien Reuven Rivlin est également reçu par la chancelière Angela Merkel et le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

 
Une manne financière

Entre 1952 et 1965, la République fédérale versa environ 3,4 milliards de marks (environ 1,7 milliard d'euros) en guise de "réparations". En réalité, cette aide s'est faite sous forme de biens matériels (voitures, machines-outils, locomotives…) ce qui par la suite a fortement contribué au développement des relations commerciales entre les deux pays. Berlin est aujourd'hui le principal partenaire économique d'Israël en Europe. Tel Aviv a d'ailleurs annoncé l'achat de 4 navires de guerres allemands, en partie payés par Berlin, afin de mieux protéger ses installations gazières.

 

Les dates-clé des relations germano-israéliennes :

A voir également :

Rudolf Dressler, ambassadeur d’Allemagne en Israël  de 2000 à 2005 est connu pour avoir inspiré la phrase reprise par de nombreux hommes politiques allemands sur l’idée que la sécurité d’Israël est un intérêt national allemand, et fait donc partie de la raison d’Etat. Une idée qu’il défend toujours encore aujourd’hui, alors qu’il réclame de son gouvernement une condamnation plus ferme de la politique israélienne à l’égard des Palestiniens.

"Wenn Israel einmal verliert, ist der Staat weg"

Le 1er juin 2001, un attentat-suicide a fait 21 morts dans une discothèque de Tel Aviv. Ce jour-là, Joschka Fischer, l‘ancien ministre des Affaires étrangères est sur place, et joue un rôle de négociateur.

"Fischer hat eine Menge im Nahen Osten erreichen können"

Selon Carlo Strenger, psychologue et commentateur au quotidien israélien "Haaretz", le nouveau gouvernement Netanyahou ne s’engagera dans aucune négociation de paix.

"Die neue Regierung wird fast mit Sicherheit keinen Friedenprozess eingehen"

 

Dernière màj le 8 décembre 2016