Theresa May annonce des législatives anticipées

Pays : Royaume-Uni

Tags : Brexit, union européenne, élections législatives

Mercredi après-midi, le Parlement britannique a soutenu Theresa May en acceptant d'avancer les élections législatives au mois de juin. La Première ministre entend s'assurer une majorité plus large pour mieux négocier la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

A 522 voix contre 13, les parlementaires britanniques ont approuvé la décision de Theresa May, qui profite des sondages donnant gagnants les conservateurs pour avancer de trois ans le calendrier des élections législatives. Le scrutin aura donc lieu le 8 juin. Pour les conservateurs crédités d'une bonne avance sur l'opposition (43% des intentions de vote contre 25% pour le Labour), il s'agit d'élargir une majorité afin de mieux négocier la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

 

Du côté des opposants au Brexit, la nouvelle campagne permettra de remettre les enjeux sociaux au cœur du débat politique. En Ecosse, la décision de Theresa May a été accueilli comme un coup de tonnerre : la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon estime qu'il s'agit là d'une nouvelle étape dans la concentration des pouvoirs de Londres, annonciateur de nouvelles mesures d'austérité. Plus que jamais, Edimbourg souhaite procéder à un nouveau référendum sur l'avenir de la nation. Les électeurs écossais s'étaient majoritairement opposés au Brexit (62%), mais avaient aussi voté contre l'indépendance de l'Ecosse en 2014 à 55%. 

 

Par ailleurs, plusieurs quotidiens britanniques dont le Guardian ont critiqué cette décision, la qualifiant parfois de "coup d'Etat" de Theresa May.