|

Témoignages : vivre sous Daech

Pays : Irak

Tags : Etat Islamique, charia, terrorisme, milice religieuse, Mossoul

Alors que les combats pour libérer Mossoul de l'Etat islamique s'éternisent, plus de 300 000 irakiens vivent encore sous le joug du groupe terroriste. Tous les jours, des milliers parviennent à s'enfuir et à rejoindre les camps de déplacés. Nous avons voulu donner la parole à ces victimes qui racontent comment l'Etat islamique avait mis en place un système d'oppression délirant, de torture physique, d'incitation à la délation et d'embrigadement.

Témoignages : vivre sous Daech
Témoignages : vivre sous Daech Tous les jours, des milliers d'irakiens fuyant Daech parviennent à rejoindre des camps de réfugiés. Témoignages : vivre sous Daech

 

Lorsqu’une femme n’est pas correctement voilée dans les rues de Mossoul, elle se fait mordre en guise de punition par une police spéciale de Daech. Beaucoup de femmes à Mossoul n’osent plus sortir de chez elles, même lorsqu’elles tombent malades. Cette femme raconte comment un code vestimentaire extrêmement strict lui a été imposé par Daech, pendant près de deux ans et demi :

 

"Mordue pour un voile mal mis"
"Mordue pour un voile mal mis" Nous avons voulu donner la parole à ces victimes qui racontent les tortures du groupe Etat islamique.

Ces hommes témoignent : pour des infractions mineures, comme une barbe trop courte, le groupe Etat islamique punit les habitants de Mossoul par flagellation. Pour des infractions plus importantes, c’est l’exécution publique :

 

Châtiments et exécutions publiques
Châtiments et exécutions publiques Nous avons voulu donner la parole à ces victimes qui racontent les tortures du groupe Etat islamique. Châtiments et exécutions publiques

Les membres du groupe Etat islamique tentent d'empêcher les habitants de Mossoul de communiquer avec l'extérieur. Internet a été bloqué et des sanctions draconiennes ont été imposées aux personnes qui détiennent un téléphone portable : 

 

Contrôle strict de la communication
Contrôle strict de la communication Nous donnons la parole aux victimes qui racontent comment Daech avait mis en place un système d'oppression. Contrôle strict de la communication

 

 

Dernière màj le 20 avril 2017