Réfugiés - Liban

8 novembre 2014

La cinéaste Agnès Merlet, la photographe Christina Malkoun, le romancier Atiq Rahimi et le dessinateur Didier Kassaï se sont rendus dans le camp de réfugiés de Burj el-Barajneh au Liban.

Documentaire
"Nous, réfugiés palestiniens", un film d'Agnès Merlet

La cinéaste française a sillonné pendant sept jours au Liban les ruelles du camp de Burj el-Barajneh. Là-bas, elle a suivi les pas d’un jeune Palestinien au destin improbable. Guidée par le hasard des rencontres, elle raconte en pointillés la vacuité du quotidien.

Photographie malkoun.jpg

L'œil de la Libanaise Christina Malkoun

Situé dans la banlieue sud de Beyrouth, le camp de Burj el-Barajneh n’est pas un pas une terre inconnue pour la photographe. Ses images racontent les destinées de ses habitants, les stigmates de la guerre, les courtes joies du quotidien…
Littérature atiq-rahimi-photo-par-bamberger.jpg

A Burj el-Barajneh, Atiq Rahimi en toutes lettres

Romancier, réalisateur, observateur, le Franco-Afghan Atiq Rahimi déambule dans les rues de Burj el-Barajneh, où il est difficile de voir le ciel. De ses promenades et de ses rencontres, il en a ramené des lettres.

Bande-dessinée
"Moukhaiam - La petite Palestine", le BD-reportage de Didier Kassaï

Alors qu’il venait de survivre aux heures noires de la Centrafrique, Didier Kassaï a embarqué pour le Liban. Pour ARTE Reportage, le dessinateur s’est perdu dans les dédales du camp de Burj el-Barajneh, avec l’objectif de raconter le quotidien des réfugiés palestiniens, bouleversé par l’arrivée des réfugiés syriens.

Choisir un autre camp de réfugiés

RetourCinq camps, vingt regards de cinéastes, de photographes, d'écrivains et de dessinateurs... la série bimédia d'ARTE Reportage vous raconte les camps de réfugiés.

Les réfugiés