|

"Présumées coupables", une histoire des femmes à la barre

Pays : France

Tags : Exposition, droits des femmes, Justice

Des sorcières du Moyen-Age, en passant par les mères infanticides, les empoisonneuses des années 30 ou les accusées politiques de la Commune, les femmes ont souvent été jugées non pas en raison de ce qu'elles ont fait mais pour ce qu'elles sont, des femmes ! Aujourd'hui encore, alors qu'elles  ne représentent que 4 à 5% de la population carcérale, les femmes criminelles continuent de fasciner. Doublement accusée car elles seraient sensées incarner la paix des ménages et le maintien de l'ordre social. La femme criminelle dérange et jusqu'en 1946, elle n'a été jugée que par des hommes, juges et jurés. Aujourd'hui, les magistrats sont en majorité des femmes, mais le combat pour l'égalité continue. Selon l'avocat Emmanuel Pierrat, auteur du livre Les femmes et la justice, il faudra sans doute encore attendre une génération pour que les femmes à la barre soient jugées comme des citoyens lambda, comme les hommes. 

"Présumées coupables", une expostion à voir aux Archives nationales à Paris jusqu'au 27 mars.

Présumées coupables, une histoire des femmes à la barre
Présumées coupables, une histoire des femmes à la barre Les Archives nationales consacrent jusqu’au 27 mars une exposition aux grands procès faits aux femmes. Présumées coupables, une histoire des femmes à la barre

 

Dernière màj le 31 janvier 2017