Pas de pardon pour les corrompus

Pays : Tunisie

Tags : Tous les internets

Depuis 2015, le mouvement tunisien “Manich Msamah” (Je ne pardonne pas) se mobilise contre le projet de loi de “réconciliation économique” visant à amnistier les corrompus du système Ben Ali. Sur Facebook et dans la rue, ses membres se font entendre à chaque tentative de relance de cette loi. Un des derniers exemples en date ? La manifestation du 13 mai 2017 à Tunis.

Pas de pardon pour les corrompus
Pas de pardon pour les corrompus Le mouvement tunisien “Manich Msamah” se mobilise contre le projet de loi de “réconciliation économique”. Pas de pardon pour les corrompus

 

Le parti pris de _Tous les internets : une conversation avec ceux qui se servent du web pour faire entendre leurs voix.

Revenir à la page d'accueil de Tous les internets.