Search form
1

Mineurs du Monde

Pays : Monde

Tags : mines, Indonésie, Pologne, Québec

Le programme Mineurs du Monde a été initié par la Région Nord-Pas de Calais en 2010 pour valoriser l'Histoire de son bassin minier et la mémoire de ses gueules noires, en résonance avec le temps présent des bassins miniers de France, d'Europe et du monde.

Mineurs du Monde, en partenariat avec l’École Supérieure de Journalisme de Lille et Sciences Po Lille, a lancé le dispositif "Bourses Reporters" qui propose chaque année aux étudiants du supérieur des bourses afin de réaliser un reportage multimédia sur un bassin minier du monde.

Associé au projet, ARTE Reportage vous propose les travaux de trois groupes d'étudiants réalisés en 2015 : "Ijen, du soufre au selfie", "Pologne : le pays du charbon enterre ses mineurs" et "Mines du Québec, le futur est déjà là". 

Cliquez sur les images ci-dessous pour accéder à chacun des trois webreportages

Au Québec, l’image du mineur à la pioche appartient au passé. Qu’ils s’activent sous terre ou à ciel ouvert, les quelque quatre mille travailleurs des mines de la région ont désormais entre leurs mains des outils technologiques qui ont radicalement transformé leur métier…

Indonésie, île de Java. C’est l’histoire d’une mine de soufre à ciel ouvert devenue en quelques années la coqueluche des tours-opérateurs et des forums de voyage. Le Kawah Ijen attire à lui seul des milliers de touristes chaque année. Si bien qu’à Ijen, le selfie est devenu dix fois plus rentable que l’extraction du soufre.

En Pologne, le charbon fournit presque toute l’électricité du pays. Une garantie d’indépendance énergétique. Mais les gouvernements n’ont jamais osé s’attaquer aux vieilles mines héritées de l’époque communiste, pourtant déficitaires depuis vingt-cinq ans. Aujourd’hui, le secteur s’écroule. Secouées par des vastes mouvements de grève, les mines publiques vivent leurs derniers instants, et avec elles des dynasties de gueules noires s’apprêtent à disparaître.