L’écrivain Boris Fishman au festival America

Pays : États-Unis

Tags : Festival America, Boris Fishman, Une vie d'emprunt

Né en Biélorussie, Boris Fishman a quitté l'URSS avec sa famille en 1988, à neuf ans. C'est lui qui a aidé sa grand-mère juive, rescapée de l'Holocauste, a demandé des réparations à l'Allemagne. Dans "Une vie d'emprunt", il raconte comment son personnage principal Slava se met à inventer et écrire des fausses histoires, des "vies d'emprunt" pour des juifs russes de New York qui n'ont pas été internés dans les camps de concentration ou prisonniers des ghettos mais veulent tout de même obtenir des indemnisations. Le reportage d'Hérade Feist.

L’écrivain Boris Fishman au festival America

Boris Fishman nous raconte comment l'idée lui est venue et pourquoi, selon lui, malgré toutes ses défaillances, l'Amérique continue à être une formidable machine à intégrer. Propos recueillis par Hérade Feist :