|
1

Le livre vit, le livre revit

"Les gens ne lisent plus, il n'y en plus que pour internet et les smartphones" : ce petit air lancinant, nous l’entendons tous les jours. Et pourtant, le livre n’est pas mort et est même en progression dans plusieurs pays européens. Aux Pays-Bas, l'année 2015 s'est terminée en beauté : + 4,8%. Même tendance en Italie et en Espagne. En France, on établit désormais la hausse des ventes de livres à 1,7 % en 2015, selon les chiffres du Syndicat national de l'édition. Pour l'édition française aussi, une telle croissance est inédite depuis 2009. 
 

Marché du livre : je lis, tu lis, nous lisons

Comment expliquer cette renaissance après cinq années de recul ? Pour l’anthropologue Michèle Petit, spécialiste de la lecture, le livre est un repère en période troublée : il permet de trouver du sens. La lecture aiderait à surmonter les épisodes douloureux et les moments de rupture. Interview :

 

Dernière màj le 3 février 2016