|

La peur grandissante des Turcs face à la terreur

Pays : Turquie

Tags : Erdogan, terrorisme, Sécurité

Depuis l'attentat qui a tué au moins trente-neuf personnes dans une discothèque d'Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan est resté silencieux. Un silence coupable, selon ceux qui pointent du doigt les failles sécuritaires alors que la menace était connue. La Turquie est régulièrement la cible d'attentats, entre ceux revendiqués par le Groupe Etat Islamique et ceux attribués au PKK. Les habitants, partagés entre colère et fatalisme, s'interrogent sur le lien entre cette vague de terreur et l'implication du pays dans la guerre en Syrie.

La colère des Turcs après l'attentat
La colère des Turcs après l'attentat La défiance vis-à-vis des autorités grandit en Turquie après l'attentat qui a coûté la vie à 39 personnes. La colère des Turcs après l'attentat

 

Dernière màj le 4 janvier 2017