Dans la peau d’un lanceur d’alerte

10 janvier 2017

Vous voulez visiter la chambre de Julian Assange, fondateur de Wikileaks, recréée par les berlinois de !Mediengruppe Bitnik, ou appeler des espions depuis les cabines téléphoniques du collectif allemand Peng!..

Alors rendez-vous à la Gaîté Lyrique . Du 11 au 29 janvier ce ‘lieu des cultures à l'ère du numérique’ donne la parole aux héros modernes que sont les lanceurs d'alerte à travers six installations

A cette occasion, ARTE info vous invite à visiter les bas-fonds du web, rencontrer des ‘hacktivistes’ ou encore s’interroger sur le rôle des services secrets ou les lois censées protéger les whistleblowers. 

Dévoiler pour la bonne cause : portraits de huit "lanceurs d’alerte"

Les "lanceurs d’alerte" n’existent pas seulement depuis WikiLeaks. ARTE Info a fait une sélection des lanceurs d’alerte les plus emblématiques.

Les lacunes de la protection des lanceurs d'alerte

Quels dispositifs existent pour protéger les lanceurs d'alerte ? Le point sur la situation en France et en Allemagne.

Théâtre theater.jpg

"No World/FPLL", une plongée dans le flux de notre monde

Comment faire face au débit constant d'images et de sons pour mieux s'approprier le monde ? C'est la question que pose cette pièce franco-israélienne.

Culture

BND

L’espionnage échappe-t-il à tout contrôle ?

Partout dans le monde, les services secrets agissent dans des espaces en marge de la légalité. Où se situent les limites de la politique de surveillance ?

Social

Exposition mdma

Quand l'art navigue dans les bas-fonds du web

Deux artistes suisses explorent le darknet à l’aide d’un programme informatique qui y réalise des emplettes de façon aléatoire. Le résultat des courses est surprenant...

Culture