|

Fin des prises d'otages, trois terroristes tués

Pays : France

Tags : Charlie Hebdo, presse

 

 


Retour sur les faits marquants :

L'attaque contre Charlie Hebdo avait fait douze morts, dont  les dessinateurs emblématiques Charb, Wolinski, Cabu et Tignous et Honoré, ainsi que l'économiste Bernard Maris, qui collaborait à l'hebdomadaire sous le pseudonyme d' "Oncle Bernard". L'attaque a aussi fait onze blessés dont quatre graves. Après les assauts donnés par la police contre les auteurs du carnage - Saïd et Chérif Kaouchi- et contre le preneur d'otage de la porte de Vincennes, le bilan des derniers jours s'élève pour l'instant à vingt morts.

 

Un chroniqueur de Charlie Hebdo, Patrick Pelloux, a assuré jeudi que l'hebdomadaire satirique paraîtrait la semaine prochaine. LDe nombreux quotidiens nationaux français, des télévisions et sites web arboraient une "Une" ou un bandeau noir jeudi en signe de deuil. Et devant le siège de l'hebdomadaire, des centaines d'anonymes ont défilé depuis l'attaque pour apporter fleurs et bougies et se recueillir lors de la minute de silence jeudi à midi en mémoire des victimes

 

Depuis la publication de caricatures de Mahomet en 2006, l'hebdomadaire satirique avait été menacé à de nombreuses reprises. Et en novembre 2011, le siège de Charlie Hebdo avait été détruit dans un incendie criminel. En 2013, un jeune homme de 24 ans avait été condamné à de la prison avec sursis pour avoir appelé sur internet à décapiter son directeur, après la publication des caricatures de Mahomet.

 

Dernière màj le 8 décembre 2016