Le patrimoine culturel de Palmyre de nouveau en danger

15 décembre 2016

Daech s'est de nouveau emparé de la ville de Palmyre, le 11 décembre. La cité antique, dont le groupe terroriste avait pris le contrôle entre en mai 2015 et mars 2016, est devenue le symbole de ce patrimoine culturel au Proche-Orient menacé par les guerres et les pillages. L'EI s'était alors livré à une méthodique et systématique destruction de ce joyau du désert syrien inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité, faisant exploser des temples millénaires. Ces destructions sont des "crimes de guerre" et une "perte considérable" pour l'humanité, selon l'Unesco, et avaient sensibilisé le monde entier à ce fléau, qui est aussi l'une des sources de financement de l'EI. Car le trafic d’antiquités est la deuxième source de revenus des djihadistes qui écoulent les trésors de Mossoul ou de Nimroud, principalement en Europe. Quels sont les ressorts de ce nettoyage culturel, comment fonctionne ce vaste trafic d’œuvres d’art, combien rapporte-t-il, quels en sont les acteurs ? Eléments de réponse dans ce dossier avec nos articles, analyses, interview et carte interactive.

Expo Sites éternels

Des "sites éternels" menacés à découvrir au Grand Palais

ARTE Journal - La nouvelle exposition du Grand Palais propose des reconstitutions de sites historiques en danger, par exemple à Palmyre. A voir jusqu'au 9 janvier.

Culture

Carte interactive
Palmyre mutilée par le groupe Etat islamique

Le régime syrien a repris la ville de Palmyre des mains de Daech. Détruite, la cité antique renferme aussi un vaste charnier.

palmyre

Une liste rouge pour lutter contre l'industrie du pillage archéologique

ARTE Journal - Pour tenter d'endiguer les pillages du patrimoine archéologique syrien, les directeurs de musées disposent d'un outil : une liste rouge des biens pillés.

Culture, International

En Syrie et en Irak, un crime contre le patrimoine de l'humanité

Terre de multiples civilisations, la Syrie et l'Irak regorgent de trésors millénaires. Mais depuis que ces deux pays ont sombré dans de brutaux conflits armés, ce riche patrimoine a été mis à sac par tous les belligérants, comme ces derniers jours dans les cités antiques de Nimrud et Hatra.

Trafic

Du Moyen-Orient à l’Europe : un vaste trafic d’œuvres d’art

En Irak et en Syrie, le patrimoine culturel tombé aux mains de l’EI est au cœur d’un vaste trafic international. Parmi les principaux acheteurs, les pays de l’UE arrivent en tête du classement.  

Culture, Allemagne

Le patrimoine massacré

Le patrimoine, massacré par la guerre

ARTE Journal - Dans les pays en guerre, le trafic illicite d’œuvres d’art pillées est en plein essor. Revendus dans les pays occidentaux, ces trésors culturels servent notamment de source financière aux groupes terroristes. 

Culture, Irak

pyramide.jpg

Egypte : patrimoine en danger

ARTE Journal - Des pilleurs profitent de la période d'agitation en Egypte pour faire main basse sur le patrimoine culturel.  

Culture, Égypte