|

Çiğdem Aslan, la chanteuse qui transgresse les genres et les frontières

Pays : Turquie

Tags : musique, rébétiko, Grèce

Çiğdem Aslan aime chanter des histoires. Des histoires de femmes indépendantes et de mauvais garçons, d'exilés et d'anciens prisonniers noyant leur spleen dans des fumeries de haschich. Des histoires qui appartiennent à un répertoire ancien et pourtant bien vivace, celui du rébétiko.

Ce blues né dans les années 20,  a - échanges forcés de populations entre les deux pays oblige- depuis longtemps franchi les frontières entre la Grèce et la Turquie. Le deuxième album solo -sorti en novembre dernier- de cette jeune chanteuse issue de deux minorités, les kurdes et les alévis, est un beau mélange d'influences de la région. La musique se moque des frontières, semble chanter la jeune femme, à une époque où certains dirigeants fantasment sur des identités soi-disant pures et vierges de toute empreinte.

Çiğdem Aslan sera en concert le 28 avril à la Kulturhaus Schwanen à Waiblingen, en Allemagne, et le 29 avril à Fornach, en Autriche.

Musique : Cigdem Aslan chante le rébétiko
Musique : Cigdem Aslan chante le rébétiko Rencontre avec une chanteuse qui chante du rébétiko, blues né au siècle dernier entre la Grèce et la Turquie. Musique : Cigdem Aslan chante le rébétiko