|

Les législatives en onze chiffres

Pays : France

Tags : Emmanuel Macron, La République en Marche, En Marche, élections législatives, Législatives

Les Français ont donné une large majorité parlementaire à Emmanuel Macron dimanche au second tour des élections législatives, au terme d'une séquence électorale marquée par une abstention record qui a vu la déroute des partis traditionnels et bouleversé le paysage politique. ARTE Info a regroupé onze informations qui ont marqué le scrutin. 

Les législatives en onze chiffres
Les législatives en onze chiffres Les législatives en onze chiffres Les législatives en onze chiffres

 

75% des sièges de l’Assemblée nationale sont renouvelés, un record. Selon Le Monde, seuls 145 des 350 députés qui se représentaient ont été élus.

 

57,4% des électeurs ne sont pas allés voter. Un record pour des législatives de la Ve République. Seulement 4 députés ont été élus dès le premier tour.

 

53,7% des candidats investis par En marche n'ont jamais exercé de mandat politique. Ces députés novices auront droit à une mini formation organisée par le parti.

 

38,6% de l’hémicycle sera occupé par des femmes, une première. 223 députées ont été élues, contre 155 sous la précédente législature. Elles ne sont que 23,9% chez Les Républicains.

 

23 ans : C’est l’âge du plus jeune député. L’heureux élu vient du Pas-de-Calais et portera les couleurs du FN. En 2012, la benjamine était déjà une élue frontiste. Le poste de doyen revient à Bernard Brochand (LR), 79 ans.

 

30 députés seulement pour le PS, une déroute historique. Mais la victoire de la coalition En marche-MoDem, qui rafle 350 sièges, est à relativiser : en 1968, l'ensemble de la droite avait remporté plus de 81% des sièges.

 

58 : c’est le seuil qui permet de déposer une motion de censure. Le PS, le PCF et la France insoumise n’ayant recueilli respectivement que 46, 10 et 17 sièges, ils devront s’unir pour s’opposer au gouvernement.

 

15 : le nombre de députés nécessaires pour former un groupe parlementaire. Avec 17 sièges, le niveau est atteint par le parti de Jean-Luc Mélenchon. Le FN, lui, n’obtient que 8 députés, un score en hausse mais insuffisant pour former un groupe.

 

6 ministres, candidats aux législatives, ont été élus. En cas d’échec, ils s’étaient engagés à quitter le gouvernement.

 

1ère entrée au Palais-Bourbon pour Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Les deux candidats obtiennent respectivement 58,60% des voix dans le Pas-de-Calais et 60% dans les Bouches-du-Rhône.

 

0 : C’est le nombre d’ouvriers élus. A l’inverse, 186 cadres siègeront selon Libération. Ils ne représentent pourtant que 17,8% de la population active en France selon l’Insee.

 
Comment fonctionne le vote au suffrage universel direct ?

Les Français vont élire 577 députés pour cinq ans. Pour être élu dès le premier tour -c’est le cas de seulement quatre députés cette année-, il fallait obtenir plus de 50% des suffrages exprimés et obtenir un nombre de voix au moins égal à 25% des électeurs inscrits sur les listes électorales. Les deux candidats ayant récolté le plus grand nombre de voix accèdent automatiquement au second tour. Les concurrents suivants peuvent seulement se maintenir s’ils ont obtenu un nombre de voix au moins égal à 12,5% des citoyens inscrits. Au second tour, c’est le candidat qui obtient le plus de suffrages qui est élu.

 

Les législatives, comment ça marche ?
Les législatives, comment ça marche ? Connaissez-vous le fonctionnement des élections législatives ? ARTE Journal vous propose une piqûre de rappel. Les législatives, comment ça marche ?
Dernière màj le 19 juin 2017