"Breidjing - La vie suspendue", le BD-reportage de Damien Glez

Pays : Tchad, Soudan

Tags : Darfour, Breidjing, Camp, Réfugiés

Dessinateur de presse prolixe, publié dans une dizaine de pays, directeur de publication de l'hebdomadaire Journal du Jeudi, chroniqueur à Jeune Afrique, enseignant à l'université de Ouagadougou, scénariste de télévision, membre actif de l'ONG Cartooning for peace... le Franco-Burkinabé Damien Glez n'est pas du genre à s'ennuyer.

Histoire de compléter son agenda déjà bien rempli, ARTE Reportage, qui l'avait déjà interrogé sur l'Afghanistan en 2011, la liberté d'expression en 2012 ou l'Irak en 2013, a cette fois-ci confié une mission un peu inhabituelle à ce caricaturiste de métier : réaliser un BD-reportage dans le camp de réfugiés darfouris de Breidjing, aux confins du Tchad et du Soudan. Damien Glez (prononcez "Glé", il y tient) a accepté sans sourciller de parcourir les quelque trois mille kilomètres qui séparent Ouagadougou, sa ville d'adoption, d'Abéché, la deuxième ville tchadienne. Voici son carnet de voyage, en quinze planches.

 

Pour une consultation optimale de la bande dessinée , cliquez à gauche sur le bouton "Plein écran".

En plus de ses planches de bande dessinée, Damien Glez a également tiré de son séjour dans le camp de Breidjing une chanson, "Entre terre et terre", co-écrite avec l'auteur, compositeur et interprète burkinabè Bil Aka Kora. En voici le clip vidéo, réalisé par Julien Petin à partir d'images tournées au cours du projet d'ARTE "Réfugiés", au Népal, en Irak, au Liban et au Tchad.

"Entre terre et terre"

 

Quel bilan tire Damien Glez de son expérience au camp de Breidjing ? Notre entretien avec le dessinateur.

Damien Glez : "S’imprégner de la réalité"