Birmanie : le lac peau de chagrin

ARTE Reportage - samedi, 15 juillet, 2017 - 18:50

Pays : Birmanie

Tags : écosystème, jardins flottants

C’est un écosystème qui abrite, un peuple de pêcheurs-paysans, unique au monde : les Inthas. Il y a quatre siècles, chassés par la guerre, ils ont élevé des maisons sur pilotis au-dessus des eaux du lac Inle pour vivre de pêche et de culture.

Faute de terres fermes, c’est sur des jardins flottants, savamment entretenus, qu’ils récoltent deux fois par an des tomates appréciées dans tout le pays. Le lac vit au rythme de leurs embarcations en tek glissant sur fond de temples bouddhistes.

Voilà pour la carte postale. Mais la jolie photo a perdu de ses couleurs. Depuis quelques années, le lac Inle est menacé. Le fragile équilibre entre les ressources naturelles et leur exploitation vacille. La faute aux engrais et aux pesticides polluants et la faute au développement touristique incontrôlé. Mais la faute surtout à la déforestation des montagnes voisines qui précipite les limons dans le lac lui faisant perdre un tiers de sa superficie depuis les années 30. Le temps presse… Si rien n’est fait, certains spécialistes prédisent la disparition du lac Inle d’ici 50 à 75 ans.

 

De Philippe Brachet, Alexandre Rossignol et Sébastien Guisset – ARTE GEIE – France 2017

Dernière màj le 13 juillet 2017