Allemagne : une campagne réservée aux riches ?

Pays : Allemagne

Tags : élections législatives

En Allemagne, les dépenses d'une campagne électorale ne sont pas plafonnées : les candidats doivent faire preuve d'inventivité pour lever des fonds, et généralement investir une partie de leur fortune personnelle. Pour les ONG qui luttent contre l'influence des lobbies, cette situation risque de transformer les législatives en course au mandat à l'américaine, où seuls les challengers très riches pourront se présenter. Anne Maillet a rencontré deux candidats dans la circonscription de Munich-sud : Sebastian Roloff (SPD) et Michael Kuffer (CSU). En Allemagne, le budget moyen annuel d'un parti est d'environ 101 millions d'euros. C'est bien plus que la France (38 millions d'euros), où les dons des particuliers et des entreprises sont plus strictement encadrés et limités.

Elections allemandes : une campagne de riches ?
Elections allemandes : une campagne de riches ? En Allemagne, les candidats aux élections doivent se débrouiller pour financer leur campagne. Elections allemandes : une campagne de riches ?